Géographie|

Villefranche-de-Rouergue occupe une vallée dans laquelle deux rivières, l’Aveyron et l’Alzou, ont creusé leur lit. La vallée, véritable charnière, résulte d’une faille géologique (“faille de Villefranche”) qui s’étire de Najac à Asprières.

Cette faille sépare deux pays, deux terroirs, que Villefranche, par sa position stratégique, réunit :

  • le Ségala,
  • et le Causse.

La faille de Villefranche est susceptible de causer de petits tremblements de terre. Le 22 décembre 1775, un tremblement de terre survenu à Villefranche a endommagé plus de 600 maisons.

Au sud-est : le Ségala.

Au sud-est de cette faille se dressent les premières collines abruptes et boisées du Ségala. Les roches anciennes (schiste, granit, grès) y affleurent. Ces collines annoncent des plateaux (400 à 600 m d’altitude) où l’on cultivait le seigle, d’où le nom “Ségala”.

Aux XIXème et XXème siècles, ces terres acides ont été amendées afin de développer l’agriculture et l’élevage du bétail.

Au nord-ouest : le Causse.

Au nord-ouest de la faille, et jusqu’aux rives du Lot, s’étendent les collines calcaires plus douces et vallonnées (200 m d’altitude) du Causse, que l’océan occupait il y a 280 millions d’années.

Le paysage, aride, se compose de champs bordés de murets et de caselles qui témoignent de la culture du froment et de la vigne, ainsi que de l’activité pastorale.

La pierre calcaire : signe de la présence d’un océan.

Dans sa partie nord, sur le Causse, Villefranche voit partout affleurer la pierre calcaire blanche. Cette pierre s’est formée par accumulation, au fond de la mer, de coquillages et squelettes de micro-algues et animaux marins.

Villefranche-de-Rouergue est en effet placée aux confins de ce qui était autrefois l’océan atlantique central, bien plus avancé dans les terres qu’aujourd’hui.

Sous les pavés, la plage…

Au Jurassique inférieur, la mer s’installe progressivement dans la région. Au Jurassique moyen des lagons tropicaux apparaissent. Au Crétacé, la mer se retire puis revient. Enfin, il y a 70 millions d’années se produit d’émersion définitive.

Ainsi, on peut supposer que Villefranche était, il y a 150 millions d’années, une magnifique plage de sable fin aux eaux cristallines où vivaient les premiers dinosaures…

Ci-dessus une image de ce que cela pouvait être.

La fontaine du Guiraudet et son symbolisme.

Sur la promenade du Guiraudet, face à l’hôtel de ville, trône la fontaine réalisée par le sculpteur José Ballester (2006), laquelle représente un colosse s’appuyant sur une plaque de calcaire et poussant un plaque de granit, parfaite représentation de la situation géographique de Villefranche.


Carte géologique de Villefranche et des environs :

faille géologique de villefranche de rouergue
Shares

Les commentaires sont fermés.

Close Search Window
WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner