Rues et places|

La promenade du Guiraudet se situe face au parc de l’hôtel de ville. C’est un espace paysagé et arboré apprécié des Villefranchois. Voici son histoire.

la promenade du guiraudet villefranche de rouergue

Au Moyen-Age, la ville était ceinte de fortifications percées de plusieurs portes d’entrée, chacune identifiée par un nom.

Dans un document de 1368, l’actuelle rue du Sergent Bories est dénommée comme carriera recta per quam
itur versus portam de Yraudeto
(rue droite par où l’on va vers la porte de Yraudet). A cette époque, les noms de voirie n’étaient pas fixés, aussi la dénomination d’une rue, d’une porte ou d’un espace urbain tel que l’actuelle promenade du Guiraudet est en lien direct avec l’histoire des habitants.

Les annales d’Etienne Cabrol signalent le logement, dans la partie basse de l’actuelle rue du Sergent Bories, de Guillaume Yraudet ou de Yraudet, notaire et premier consul de la ville en 1285. Ce personnage a vraisemblablement donné le nom à la porte de l’enceinte fortifiée y conduisant.

Pour la première fois, vers 1643, l’actuelle rue du Sergent Bories est orthographiée comme Guirodet. A partir du 18ème siècle, cet espace est appelé promenade publique du Guiraudet. Sur l’initiative du maire Alexis Pié (maire de 1798 à 1799), des travaux sont entrepris sur le Guiraudet. La promenade est partiellement nivelée au cours des années 1799 et 1800, et deux doubles rangées d’arbres sont plantées.

Plus tard, une ouverture d’une dizaine de mètres, pratiquée au centre, donne accès aux véhicules et des passages piétons sont aménagés.

A la même époque, on réalise le parapet de l’actuelle rue Gautharie. En 1839, la construction quai de l’hôpital avec exhaussement du niveau du sol et la couverture du ruisseau en 1883 donnent à cette promenade, la plus fréquentée de la ville, les bases de son aspect actuel.

La seconde moitié du vingtième siècle laisse son empreinte goudronnée sur ce site.

En 2004 débute une nouvelle campagne d’embellissement de cet espace urbain agrémenté d’une œuvre d’art (fontaine) réalisée par le sculpteur José Ballester.

Pour en savoir plus sur Villefranche-de-Rouergue, son patrimoine et son histoire :

Société des Amis de Villefranche et du Bas-Rouergue
amisvbr {@} gmail.com
villefrancheamis.canalblog.com
09 67 56 70 10
Permanences le mercredi de 15h00 à 17h00 à la Maison des Sociétés, place Bernard-Lhez

Voir aussi les Archives municipales.

Shares

Les commentaires sont fermés.

Close Search Window
WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner Aller au contenu principal