Villefranche-de-Rouergue est sous-dotée en chambre d’hôtes, gîtes et hôtels. Un potentiel important existe donc, en particulier dans la bastide (coeur de ville). En effet, le cadre architectural et patrimonial correspond parfaitement à ce que la clientèle d’aujourd’hui recherche.

Par ailleurs, avec la relance de la liaison Conques-Toulouse (chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle), Villefranche devrait voir affluer les pèlerins et randonneurs dans les prochaines années.

Voici toutes les informations et étapes pour créer votre activité d’hébergement touristique à Villefranche-de-Rouergue.

Gîte ou chambre d’hôte ?

Il faut distinguer gîte et chambre d’hôte :

créer gites chambre hote villefranche-de-rouergue
  • créer un gîte touristique, c’est mettre à disposition une maison, un appartement ou un studio meublés, à l’usage du locataire de passage. Le petit déjeuner n’est pas servi. L’équipement doit être suffisant pour la vie courante (cuisine ou kitchenette incluse). Le propriétaire n’est pas forcément sur place,
  • au contraire, accueillir en chambre d’hôtes consiste à proposer un hébergement meublé avec petit déjeuner et fourniture du linge de maison : cela doit être chez le propriétaire (maison principale) ou dans une annexe située sur son terrain. Il est aussi possible d’accueillir en demi-pension (table d’hôtes).

Remarque : en France, 5 chambres peuvent être exploitées au maximum (ou 15 personnes accueillies) au sein d’un même établissement de chambres d’hôtes.

A vous de choisir la formule d’accueil qui vous convient le mieux !

Les étapes pour ouvrir une chambre d’hôte ou un gîte à Villefranche.

Une fois les travaux terminés, voici les étapes qu’il vous restera à franchir avant d’accueillir vos premiers clients :

  • Déterminer les tarifs et les afficher dans votre établissement,
  • Prendre des photos de votre établissement (la qualité des photos est primordiale pour attirer des clients),
  • S’inscrire sur une ou plusieurs plateformes de réservation en ligne (Airbnb, Le Bon Coin, Booking, Holiday Lettings, Abritel, etc),
  • Préparer un modèle de contrat de location si vous louez en direct,
  • Choisir un statut juridique (voir plus bas),
  • Déclarer son établissement à la mairie de Villefranche : formulaire à télécharger ici et à ramener complété à l’accueil de la mairie. La mairie transmettra ensuite le dossier à l’Office du tourisme, qui vous recontactera pour la suite des démarches,
  • Demander le classement du meublé dans l’une des catégories existantes (de 1 à 5 étoiles) ; cela vous permettra de bénéficier d’avantages fiscaux, par exemple une taxe de séjour réduite. Toutes les informations et le dossier à télécharger ici (coût : environ 180 €),
  • Se déclarer à la SACEM si votre établissement est doté d’une radio et/ou d’une télévision,
  • Effectuer une micro-formation permis d’exploiter si vous servez de l’alcool à table (si vous faites table d’hôtes). A noter que la table d’hôte est autorisée uniquement si elle constitue un complément d’activité, si un seul menu est proposé, si elle est réservée aux personnes hébergées et si le repas est servi à la table familiale.

Remarque : le respect des normes handicapés est fortement conseillé mais n’est pas obligatoire, sauf si plus de 15 personnes sont hébergées.

Quel statut juridique ?

S’il s’agit d’un gîte, et si votre chiffre d’affaires inférieur à 23 000 € par an, il n’est pas nécessaire de créer une entreprise. Vos déclarerez vos revenus directement sur votre feuille d’impôts. Vous devez toutefois obtenir un n° Siren personnel en vous inscrivant sur Infogreffe.

hébergements villefranche de rouergue

A l’inverse, si l’activité dépasse 23 000 € par an pour un gîte ou 5000 € par an pour des chambres d’hôtes, il sera nécessaire de créer une entreprise et il y aura des cotisations sociales à payer.

Le statut le plus simple est alors celui de la micro-entreprise : cliquez sur ce lien pour créer en ligne.

A noter que le taux de cotisations sociales sera différent selon que votre établissement est classé ou non :

  • pour les meublés classés, le taux de cotisations correspond à celui de la vente de marchandises et l’abattement fiscal est de 71% (idem chambre d’hôtes),
  • pour les gîtes ne bénéficiant pas du classement officiel, le taux de charges est beaucoup moins favorable et correspond à celui de la vente de services, avec un abattement fiscal de 50% seulement,
  • il est donc primordial de demander le classement de son établissement !

Quels impôts et taxes ?

Au-delà de l’investissement initial, exploiter un gîte ou une chambre d’hôtes peut se révéler très rentable.

Il faut toutefois anticiper certaines charges :

  • la taxe de séjour : c’est un petit montant appliqué sur chaque séjour. A Villefranche, la déclaration mensuelle se fait sur le site Ouest Aveyron Taxe de séjour,
  • la cotisation foncière des entreprises (CFE) si vous exploitez sous le statut d’entreprise,
  • les abonnements éventuels aux labels du type Gîte de France et à l’office du tourisme,
  • la SACEM,
  • etc.

Un exemple.

Cliquez ici pour voir un exemple récent de rénovation d’une maison historique en gîte touristique haut de gamme.

Contact et informations.

office du tourisme ouest aveyron

Office de Tourisme
Promenade du Guiraudet
12200 Villefranche-de-Rouergue
05 36 16 20 00
contact {at} ouest-aveyron-tourisme.fr
www.bastides-gorges-aveyron.fr

Shares

Les commentaires sont fermés.

Close Search Window
WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner Aller au contenu principal