Les services d’eau potable et d’assainissement sont assurés en régie municipale par une équipe de dix agents, qui est prête à intervenir à tout moment en cas de problème sur les réseaux et les branchements.

Pour tout contact :

Numéro d’appel : 05 65 65 22 54
service.eau {at} villefranchederouergue.fr

Ce service vaut aussi en cas d’urgence.

Espace abonnés.

Un “portail eau”, sera prochainement mis en ligne. Vous pourrez y consulter / télécharger vos factures, avoir accès à vos consommations et transmettre directement au service des eaux toutes les informations utiles vous concernant.

Prix de l’eau à Villefranche-de-Rouergue.

Voici les prix de l’eau 2021 :

  • prix au mètre cube assaini TTC : 3,9670 €
  • prix au mètre cube non assaini TTC : 1,8990 €
  • prime fixe au semestre :
    • compteur calibre 15 : 17,41 € TTC
    • compteur calibre 20 : 20,05 € TTC

Eau potable.

L’eau est distribuée et gérée par la commune. Ce qui permet de garder la maîtrise du prix de l’eau.

Les services de la municipalité garantissent l’alimentation en eau d’environ 6 700 abonnés, ce qui représente un volume d’environ 800 000 mètres cubes par an.

Le Syndicat Mixte des Eaux du Lévézou approvisionne le réseau communal. Le service municipal des eaux distribue l’eau potable via un réseau de 116 kilomètres que les techniciens surveillent et s’attachent à entretenir. Cette eau est qualifiée “d’eau de bonne qualité” par le rapport de la Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales de l’Aveyron (DDASS).

Eaux usées.

La plus grande partie de nos eaux usées d’usage domestique (douche, bain, vaisselle, toilettes, lave-linge…) ou industriel retourne au milieu naturel, mais pas directement.

Pour 75% d’entre nous, les eaux usées sont acheminées vers la station communale d’épuration via un réseau d’assainissement de 76 kilomètres entretenu par la commune.

Le quart restant des eaux usées est traité en assainissement autonome, filière qui fait l’objet d’une surveillance de la part des services de Ouest Aveyron Communauté.

La station d’épuration.

La station d’épuration, dont l’exploitation a été confiée à la Société Degrémont (Suez) dans le cadre d’un marché d’exploitation quinquennal avec la commune, traite et assainit les eaux usées selon les normes européennes en vigueur. Elle est située chemin de la Prade.

Sa capacité est de 36 000 équivalents / habitants (les entreprises comptant pour plusieurs habitants, voire plusieurs centaines pour un grand nombre d’entre elles),

Les sous-produits issus du traitement des eaux sont dénommés les “boues”. Celles provenant de la station de la Prade sont éliminées après déshydratation selon un procédé écologique et économique par séchage solaire sous serres. Après avoir été contrôlées par les services de l’Etat, elles sont ensuite valorisées en usage agricole, et lorsqu’elles ne peuvent être valorisées, elles sont portées en décharge contrôlée.

Du bon usage de l’eau.

L’eau le bien le plus précieux qui soit. Malheureusement, l’eau potable va se raréfier dans les décennies à venir, ce qui fera très certainement exploser son coût.

Pour préserver la ressource et protéger notre environnement, il est urgent d’adopter les bonnes pratiques :

  • ne gaspillez pas l’eau,
  • privilégiez les douches aux bains (l’eau utilisée pour l’hygiène représente 40% de la consommation en eau des ménages !),
  • n’arrosez pas votre pelouse durant les mois d’été,
  • arrosez vos plantes à la “fraîche”,
  • éliminez sans attendre toutes vos fuites d’eau,
  • récupérez systématiquement vos eaux de pluie (en container fermé pour éviter la prolifération des moustiques),
  • ne prélavez pas votre vaisselle,
  • ne lavez pas les emballages que vous jetez dans la poubelle jaune,
  • limitez au maximum l’usage de produits d’entretiens toxiques qui finiront dans les eaux usées (préférez les cristaux de soude, bicarbonate, vinaigre blanc, savon noir, savon d’Alep…),
  • dans votre jardin, n’utilisez aucun pesticide pour éviter qu’ils ne se retrouvent dans le ruissellement des eaux de pluie,
  • ne rejetez pas de solvant dans vos eaux usées,
  • contrôlez régulièrement vos installations d’assainissement autonome (fosse septique),
  • ne jetez pas de lingette ou de tampon dans vos toilettes.

Pour limiter encore votre impact sur l’environnement, réduisez votre consommation de produits qui nécessitent beaucoup d’eau ou de ressources pour être produits : eau en bouteille, lait, viande, sucre, bière, sodas, papier…

Enfin, rappelons qu’il est interdit de pomper l’eau des rivières sans le déclarer. Contactez votre mairie si vous souhaitez procéder à un pompage.

Lire aussi les pages :

Shares

Les commentaires sont fermés.

Close Search Window
WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner Aller au contenu principal