A Villefranche, le gel du développement des zones commerciales périphériques a été voté en 2020. Cela fait partie des signaux qui montrent que le moment est venu de créer une activité en centre-ville.

Longtemps reléguée et délaissée, la bastide (entendre le “centre-bourg”) se refait une beauté, et une nouvelle population s’installe : jeunes couples, artistes, familles, personnes originaires d’autres régions ou d’autres pays… C’est le phénomène de “gentrification”.

Un nouveau type de consommateur apparaît, qui recherche la qualité et l’authenticité, loin des circuits de consommation classique.

En parallèle, la politique de la municipalité consiste à animer la cité et à réinstaller les services publics en centre-ville : services municipaux, hôtel de police, services départementaux, pépinière d’entreprise, tiers-lieu, organismes d’emploi et de formation, inspection académique, etc.

Une politique qui permettra d’accroître significativement la fréquentation des rues commerçantes.

D’autre part, la politique de rénovation urbaine vise à attirer les salariés et les familles en centre-ville par la construction de logements à forte valeur patrimoniale, tout en garantissant un confort moderne.

En outre, le stationnement est devenu gratuit sur toute la commune en 2020.

Enfin, soulignons le dynamisme de l’association des commerçants et le succès des BastiKDO, des chèques à dépenser en bastide uniquement.

Certes il y a encore beaucoup de vitrines vides au centre-ville. Mais les commerces qui sont présents présentent souvent de très jolis chiffre d’affaires et les opportunités sont nombreuses.

Le positionnement commercial de la bastide.

Les commerces de la bastide n’ont pas vocation à concurrencer les zones commerciales périphériques, mais à se distinguer par la qualité et la créativité.

Les commerces porteurs sont ceux qui se spécialisent sur le haut-de-gamme, l’alimentaire raffiné, la création artisanale, l’art, le tourisme ou les services personnalisés (conseil, esthétique, développement personnel…).

Autant de secteurs qui ne sont que peu concurrencés par internet et les grandes surfaces.

Les opportunités commerciales en bastide :

Les hébergements touristiques.

La bastide historique de Villefranche est sous-dotée en hébergements touristiques (chambre d’hôtes, gîtes, accueil des pèlerins de Saint-Jacques, hôtels de charme).

Le potentiel est pourtant énorme, le coût de l’immobilier faible et des aides sont disponibles pour la rénovation. Certains hôtels particuliers sont disponibles pour moins de 200 000 €.

Cliquez ici pour voir un exemple récent de rénovation d’une maison historique en gîte touristique haut de gamme.

L’artisanat, l’art, la culture et les boutiques créatives.

Boutiques de créateurs, ateliers artisanaux ou artistiques, galeries d’art, concept stores, popup stores : voici quelques exemples de commerces susceptibles de réussir en bastide, à l’image de la boutique Kraft qui rassemble plusieurs créateurs talentueux.

Autres idées : magasin de musique, café-librairie, commerce hybride ou décalé…

Les commerces de bouche.

A Villefranche, on aime la bonne nourriture. Les commerces de bouche sont nombreux et renommés en bastide, preuve que la clientèle haut-de-gamme privilégie le centre-ville.

Si vous avez une offre gustative de qualité, si vous faites preuve d’un peu de créativité, alors vous avez de fortes chances de réussir.

Les boulangeries, pâtisseries, chocolateries et autres boutiques de produits du terroir ont le vent en poupe, et il y a encore des places à prendre.

Le haut-de-gamme.

Chaussures, mode, textile, meubles, maroquinerie, bijoux, cosmétiques, parfums, lingerie, le haut-de-gamme est toujours porteur en centre-ville.

C’est en effet en bastide que la clientèle préfère consommer ce type de produit plutôt que dans les grandes zones commerciales.

Un lieu de convivialité branché.

Salon de dégustation de thé et café, bar à bière, bar à vin… certains Villefranchois réclament depuis longtemps l’ouverture d’un lieu de convivialité chic et branché en centre-ville. Une réelle opportunité à saisir.

Les services.

Les services à la personne et aux entreprises constituent un créneau très porteur à Villefranche. La population est en demande de solutions au quotidien, qu’elles soient sociales, juridiques, administratives ou techniques.

A titre d’exemple, l’entreprise CCO s’est récemment installée en bastide, spécialisée dans les services informatiques, et hébergeant d’autres entreprises en mode “tiers-lieu”.

Qu’il s’agisse d’accompagnement, de soutien scolaire, de soins à domicile ou de prestations paramédicales, les opportunités sont infinies.

D’autres idées de commerces pour la bastide :

  • franchises : téléphonie, épicerie, bronzage, coiffure…
  • atelier de réparation de vélos ou de petit électro-ménager,
  • escape game,
  • bowling,
  • courtier en banque ou en assurance,
  • boutique de comics et mangas,
  • atelier d’encadrement,
  • etc.

Contact, informations.

Elu référent :
Jean-Sébastien Orcibal, maire de Villefranche et délégué au Développement économique à Ouest-Aveyron Communauté
js.orcibal {at} villefranchederouergue.fr

Services de la Communauté de communes (compétence économique) :
Ouest Aveyron Communauté
Bâtiment Interactis
Chemin de Treize-Pierres
12200 Villefranche-de-Rouergue
05 65 65 12 30
deveco {@} ouestaveyron.fr

Association des commerçants :
Commerces en bastide
commercesenbastide.com

Lire aussi : Créer une entreprise à Villefranche-de-Rouergue

Les commentaires sont fermés.

Close Search Window
WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner